mars 24, 2020

Faire son épicerie pour la quarantaine

Faire son épicerie pour la quarantaine

Quels aliments privilégier pour bien vivre la quarantaine?

La récente pandémie de coronavirus nous force à changer nos habitudes et repenser notre façon de vivre. Choisir des aliments de base, qui vont vous permettre de bien vous alimenter tout en vous permettant d’aller à l’épicerie moins souvent et ainsi réduire vos risques d’expositions en fait partie. Voici les aliments à privilégier pour bien vivre la quarantaine.

Les légumineuses sont très nutritives, riches en protéines et en glucides et sont des aliments très économiques. Privilégiez les légumineuses en sacs puisque avec un seul sac, vous pourrez faire cuire la valeur de plusieurs cannes de conserves pour une fraction du prix. Parmi elles, citons les haricots noirs, rouges, blancs, les lentilles rouges, vertes, brunes, les pois chiches, les pois jaunes et les pois cassés.

Les grains entiers comme le riz, le sarrasin, l’avoine en flocons, les pâtes diverses. Acheter par exemple le riz en sac et non les préparations commerciales qui coûtent plus cher et contiennent une très petite quantités de riz par exemple. Acheter des sacs de farine intégrale ou de farine tamisée et de la levure à pain, pour faire vous-même votre pain. De la farine de sarrasin pour faire d’excellentes galettes nutritives. Du flocons d’avoine (non aromatisés), pour faire des biscuits ou du « overnight oats ». Revenez aux aliments de base et locaux le plus possible. Ils sont économiques et nutritifs.

Les légumes: Les légumes tubercules, comme la pomme de terre. Les oignons, et l’ail qui se conservent très longtemps à la température de la pièce. Les carottes et les courges Butternut, qui sont riches en betacarotène et qui se conservent aussi très longtemps. Les tomates en conserves et de la sauce tomate.

Les fruits: Les pommes se conservent longtemps et sont faciles à laver à l’eau savonneuse. Les oranges et citrons, bien que non locaux, offrent une grande valeur nutritive et sont faciles à laver. Les petits fruits congelés sont aussi une bonne alternatives si vous avez de la place au congélateur. Certains légumes aussi comme le maïs et les pois verts sont très bien à acheter congelé.

Les noix comme les amandes, les arachides, les graines de toursesol. La graine de lin moulue (à conserver au frigo) pour une bonne source d’oméga 3 peu dispendieuse.

Les différents laits végétaux en privilégiant le lait de soya et le lait d’avoine, qui sont produits localement et se conservent longtemps, surtout ceux qui sont achetés sur tablette.

Certains produits pour cuisiner, comme de la protéine végétale texturée (PVT), du sel, des épices, du cacao en poudre, de l’huile de Canola, de la levure à pain, du bicarbonate de soude, du sirop d’érable, du sucre, de la compote de pomme, du beurre de noix, du Ketchup, de la moutarde, de la mayonnaise. Du savon à vaisselle et de l’eau de javel pour désinfecter.

Attention, il est très important de laver tous vos produits à l’eau et au savon à vaisselle et de bien les rincer avant de les utiliser. Et pour les produits qui ne le peuvent pas, (par exemple les sacs de farine), il faut les mettre eux aussi en quarantaine pendant au moins 3 jours à la température de la pièce dans un endroit sec. Même chose pour vos sacs d’épicerie. Attention aussi de désinfecter la surface où vous avez déposer les aliments à laver et aussi de bien lavez vos mains.

Ensemble nous passerons au travers. Pour vous aidez à trouver des recettes végétales faciles à faire, ma façon de contribuer à cette situation que nous vivons tous est de vous offrir mon livre de recette numérique gratuitement. Pour ceux qui le désirent, il est possible de payer 1$. N’hésitez pas à partager cet article. Merci à tous et bon courage.

Avec amour,

Patricia