janvier 30, 2019

légumes variés
légumes
aliments anti-cancer

5 fausses croyances importantes au sujet de l’alimentation

Michelle McMacken MDTraduction libre par Patricia Beaucage, coach en nutrition végétale, de l’article:

 »Top 5 Misconceptions About Food: A Doctor’s Daily Experience »

1. “Je dois manger assez de protéines”

La plupart des gens ne réalisent pas que le Nord-Américain moyen consomme plus du double des protéines recommandées pour sa santé et la plupart de source animale. Malheureusement, il a été démontré que les protéines animales augmentent la croissance des cellules, pas seulement des cellules saines mais des cellules cancéreuses, et ont été reliées à nombre de maladies comme le cancer, les maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, la maladie d’Alzheimer et les calculs rénaux.

Les végétaux sont remplis de protéines et une alimentation végétalienne bien planifiée à base d’aliments entiers peut facilement rencontrer nos besoins en protéines. Et contrairement aux protéines animales, les protéines végétales n’ont pas été associées au cancer et aux autres maladies chroniques. En fait, l’alimentation végétale à base d’aliments peu tranformés prévient la plupart des maladies chroniques!

2. “Le lait est essentiel pour avoir des os solides.”

Nous associons les produits laitiers à une bonne source de  calcium pour avoir des os solides et pour la prévention de l’ostéoporose. Les slogans que nous avons entendus depuis notre enfance ont contribués à faire de ce mythe une réalité. Les études démontrent que les produits laitiers peuvent augmenter en fait le risque de fracture reliée à l’ostéoporose!

Le lait de vache est conçu pour la croissance rapide d’un veau. Les êtres humains n’ont aucune nécessité biologique de consommer le lait des vaches ou de toute autre espèce. Le lait de vache contient naturellement des hormones féminines,  des gras saturés, du cholestérol et peut contenir des antibiotique et des pesticides. Ses protéines sont hautement allergènes. Toutes ces substances ne sont vraiment pas bénéfiques pour se construire un corps en santé.

Les produits laitiers ont été identifiés en lien avec le cancer de la prostate, des ovaires et de l’utérus aussi bien qu’aux maladies du coeur et à une mort prématurée.

Les meilleures sources de calcium nous viennent de la terre, à travers des aliments comme le kale, le brocoli, le bok choy et les choux de Bruxelles. En bonus, ces légumes sont riches également en vitamine K, qui est importante pour des os solides. Les laits végétaux enrichis (soya, amande, chanvre, etc…) , les amandes et le tofu sont d’autres bonnes sources de calcium.

3. “Le poulet, la dinde, le poisson et les oeufs sont de saines sources de protéines.”

Le poulet, la dinde, le poisson et les oeufs contiennent du cholestérol et des gras saturés, parfois autant que le boeuf, alors ils ne peuvent en théorie être qualifiés d’aliments bons pour la santé.

Les protéines végétales contiennent zéro cholestérol et très peu de gras saturés. Le poulet et la dinde contiennent la plupart du temps des antibiotiques, des pesticides et des contaminants fécaux. Ils sont aussi associés à la salmonelle, au staphylocoque  et à d’autres maladies infectieuses. Le poulet, le poisson et les oeufs ont aussi été associés à une augmentation du risque de diabètes de type 2.

Presque tous les poissons contiennent du mercure, qui peut causer des problèmes neurologiques et cognitifs. Il y a aussi parfois présence de biphényles polychlorés (BPC), une toxine associée au cancer. Pourquoi? Parce que les poissons que nous consommons sont à la fin de leur chaîne alimentaire. Ils ont donc accumulés tous les contaminants du début de la chaîne. Une étude récente a démontrer que la consommation d’oeufs pousse une bactérie intestinale à produire une substance  appelée TMAO, qui peut déclencher des crises cardiaques et d’autres événements cardiovasculaires.

L’alimentation végétalienne fourni suffisamment de protéines sans le cholestérol et les gras saturés. De plus, elle est riche en fibres et en plusieurs nutriments essentiels. Les meilleures sources de protéines végétales incluent les légumineuses, les pois, les lentilles, le tofu, le tempeh, les grains entiers, les noix et les graines.

4. “Je ne peux pas manger de sucre ou le sucre c’est mauvais.”

Plusieurs personnes croient à tord qu’elles doivent éviter les sucres et les glucides, particulièrement dans le cadre d’une perte de poids ou pour le contrôle de leur diabète.

Elle consomment alors davantage de protéines, spécialement des protéines animales et des gras. Pourtant cette approches conduit directement à la hausse des maladies chroniques et privent ces personnes d’un nombre important de nutriments présents dans les aliments complets riches en glucides.

Il est vrai que certains glucides sont néfastes pour la santé. On les appelle les sucres  rapides ou glucides simples. Au delà du simple sucre de table, on retrouve ces glucides dans les aliments hautement transformés ( desserts, muffins, biscuits, pain blanc et pâtes blanches) et ils peuvent augmenter le taux de triglycérides, favoriser l’obésité et augmenter le taux de sucre sanguin.

Les glucides ou sucres complexes, quand à eux, proviennent des aliments entiers et apportent des fibres, des acides gras essentiels, des vitamines du groupeB, du zinc, des protéines  et d’autres nutriments importants dans notre alimentation. Ils sont en plus une bonne source d’énergie.Les légumineuses, les lentilles, les pois, les légumes racines riches en amidon et les fruits sont des sources excellentes de glucides complexes.

Équilibrer sa diète avec des légumes pauvres en amidon est aussi une voie optimale pour perdre du poids, contrôler son diabète et renverser les maladies cardiaques.

5. “Manger sainement coûte cher.”

Il n’est pas nécessaire d’acheter de la nourriture dispendieuse dans les épiceries fines. En réalité, la plupart des aliments santé sont ceux qui sont les moins dispendieux. Ils sont aussi disponible dans la plupart des épiceries à grande surface et dans les petites fermes maraîchères locales pour les légumes de saison.

Haricots variés, lentilles, riz brun et légumes surgelés sont habituellement vraiment pas cher, spécialement lorsqu’ils sont achetés en vrac. Les fruits et légumes biologiques sont plus dispendieux c’est vrai, mais si vous ne pouvez pas vous permettre de manger bio, manger végétalien est quand même beaucoup mieux que de manger viande, poulet, poisson, oeufs et produits laitiers qui eux-mêmes ont accumulés les pesticides dans leur système. Et même si les aliments transformés sont moins dispendieux, ils sont en réalité extrêmement chers car ils hypothéqueront votre santé.

À propos de l’auteure originale de cet article: Michelle McMacken, MD, est une spécialiste en médecine interne et professeur assistante de médecine au NYU School of Medecine. Graduée avec mention d’honneur de Yale University et du Columbia University College of Physicians and Surgeons. Elle cumule plus de 10 années de pratique, dirige un programme médical de perte de poids et enseigne aux futures médecins au Bellevue Hospital Center à New York.

Pour lire l’article original en anglais, cliquer ici.